2. Les éléments de qualité

2.3 Les micropolluants

2.3.8. La contamination par les micropolluants émergents

Les contaminants dits "émergents".

Les contaminants émergents traités dans ce chapitre concernent :

  • 84 substances pharmaceutiques (81% des contaminants émergents analysés),
  • 15 stéroïdes et hormones (14% des contaminants émergents analysés),
  • 3 stimulants (3% des contaminants émergents analysés),
  • 2 cosmétiques (2% des contaminants émergents analysés).

En quelques chiffres...

Le tableau 16 présente, au travers de données descriptives, le suivi des contaminants dits émergents dans le cadre du programme de surveillance et les contaminations correspondantes observées dans l’eau (substances non suivies dans les sédiments) :

  • Les stimulants (caféine, nicotine et cotinine, métabolite de la nicotine), omniprésents, contaminent plus de 90% des stations avec 65 à 70% des prélèvements pour le bassin Rhône-Méditerranée et la moitié des prélèvements pour le bassin de Corse ;
  • Les substances pharmaceutiques contaminent de 25 à 30% des prélèvements et de 65 à 75% des stations selon leur finalité de suivi pour le bassin Rhône-Méditerranée. En Corse, les contaminations sont plus faibles, seuls 10% des prélèvements présentent des contaminations pour 30 à 60% des stations contaminées selon leur finalité de suivi.
  • Les stéroïdes et hormones sont très rarement quantifiés. A peine 1% des stations du bassin Rhône-Méditerranée ont présenté quelques traces de cette contamination. En Corse, ces substances n’ont jamais été quantifiées.
  • Les cosmétiques analysés n’ont jamais été quantifiés.
Out[8]:
Nombre de stations suivies Nombre de stations contaminées Nombre de prélèvements réalisés Nombre de prélèvements contaminés Nombre d'analyses réalisées Nombre d'analyses quantifiées Nombre de paramètres analysés Nombre de paramètres quantifiés
BASSIN FINALITE FAMILLE
RMED RCS_Toxiques SUBSTANCES PHARMACEUTIQUES 396 270 7118 1891 116590 7848 84 51
STIMULANTS 268 245 1319 858 3957 1243 3 3
STEROIDES ET HORMONES 396 11 6170 19 53556 19 15 3
COSMETIQUES 396 0 6165 0 7484 0 2 0
CO_Toxiques SUBSTANCES PHARMACEUTIQUES 355 261 6458 2120 111525 8959 84 54
STIMULANTS 229 215 1266 911 3798 1374 3 3
STEROIDES ET HORMONES 355 18 5517 36 48526 36 15 4
COSMETIQUES 355 0 5512 0 6778 0 2 0
CORSE RCS_Toxiques SUBSTANCES PHARMACEUTIQUES 22 14 283 28 4931 45 84 13
STIMULANTS 14 13 56 31 168 45 3 3
STEROIDES ET HORMONES 22 0 259 0 2252 0 15 0
COSMETIQUES 22 0 259 0 315 0 2 0
CO_Toxiques SUBSTANCES PHARMACEUTIQUES 6 2 38 4 370 4 84 2
STIMULANTS 1 1 4 2 12 3 3 2
STEROIDES ET HORMONES 6 0 36 0 283 0 15 0
COSMETIQUES 6 0 36 0 40 0 2 0

Tableau 16 : Suivis des contaminants émergents dans les cours d'eau et données descriptives

Les stations qui présentent les plus importantes concentrations de substances pharmaceutiques dans l'eau...

La figure 14 sous la carte présente pour la période 2014-2016 et le support eau :

  • la classe de contamination de chacune des stations du programme de surveillance vis-à-vis des substances pharmaceutiques ;
  • la répartition des stations en fonction de leur classe de contamination et de leur finalité de suivi (RCS ou CO Toxiques).

Classes de contamination : éléments méthodologiques

Les classes de contamination calculées pour la période et le support eau sont les suivantes :

  • Très faible : ]0-0.011 µg/l]
  • Faible : ]0.011-0.28 µg/l]
  • Moyenne : ]0.28-0.54 µg/l]
  • Elevée : ]0.54-0.80 µg/l]
  • Très élevée : ]0.80-7.0 µg/l]
Out[10]:

N.B. : cliquer sur les stations pour consulter quelques informations associées (nom de la station, finalité sur la période, nombre de prélèvements, ...).

Figure 14 : Classe de contamination des stations vis-à-vis des substances pharmaceutiques (support eau)

10% des stations RCS et 12% des stations CO Toxiques du bassin Rhône-Méditerranée présentent des niveaux de contamination élevés ou très élevés. En parallèle, 32% des stations RCS et 27% des stations CO Toxiques du bassin Rhône-Méditerranée ne présentent pas de contamination au-dessus des seuils de quantification. Le bassin de Corse ne présente aucune contamination élevée par les substances pharmaceutiques.

Le tableau 17 ci-dessous recense, sur la période 2014-2016, les 10 stations qui ont présenté le plus grand nombre de prélèvements d'eau avec un niveau de contamination très élevé. Les stations, dont plus de 25% des prélèvements présentent un niveau de contamination très élevé, sont toutes concernées par un rejet de station d’épuration (STEP) en amont :

  • le Salon à Chalindrey, masse d’eau de très petite taille, par le rejet de la STEP de Chalindrey (4000 EH) ;
  • l’Arc à Aix-en-Provence, masse d’eau de petite taille, par le rejet de la STEP de Aix-en-Provence (150 000 EH) ;
  • la Reyssouze à Viriat, masse d’eau de petite taille, par le rejet de la STEP de Bourg-en-Bresse (150 000 EH) ;
  • le ruisseau de la Luyne, masse d’eau de très petite taille, par le rejet de la STEP de Gardanne (50 000 EH).

La proximité de rejets urbains, la densité de population et les pressions que peuvent générer celles-ci sur le milieu récepteur sont trois éléments qui influencent sans aucun doute les niveaux de contamination observés. A cela s’ajoutent l’efficacité des traitements des stations d’épuration vis-à-vis des substances pharmaceutiques et de leurs métabolites, les effluents hospitaliers qui se superposent aux effluents urbains et d’éventuels usages vétérinaires sur le bassin versant.

Out[13]:
Aucune contamination Très faible Faible Moyenne Elevée Très élevée Nombre total de prélèvements
DPT MASSEDEAU CD_STA STATION FINALITE
13 FRDR129 06195500 ARC A BERRE-L'ETANG ('CO_Pesticides', 'CO_Toxiques', 'RCS_Toxiques') 2 0 21 4 1 8 36
FRDR11804 06194000 RUISSEAU DE LUYNES A AIX-EN-PROVENCE ('CO_Pesticides', 'CO_Toxiques', 'RCS_Toxiques') 1 0 19 0 0 8 28
FRDR130 06195000 ARC A AIX-EN-PROVENCE 1 ('CO_Pesticides', 'CO_Toxiques', 'RCS_Pesticides', 'RCS_Toxiques') 0 0 18 2 1 7 28
69 FRDR474 06097000 GIER A GIVORS ('CO_Pesticides', 'CO_Toxiques', 'RCS_Toxiques') 2 0 17 3 0 7 29
01 FRDR593a 06046000 REYSSOUZE A VIRIAT 1 ('CO_Toxiques', 'RCS_Toxiques') 1 0 18 1 1 7 28
52 FRDR674 06416550 SALON A CHALINDREY ('CO_Pesticides', 'CO_Toxiques') 0 0 11 1 0 6 18
30 FRDR1901 06193700 VISTRE A ST-LAURENT-D'AIGOUZE ('CO_Pesticides', 'CO_Toxiques', 'RCS_Toxiques') 2 0 24 2 2 6 36
34 FRDR142 06189500 LEZ A LATTES 2 ('CO_Pesticides', 'CO_Toxiques', 'RCS_Toxiques') 22 0 10 2 2 5 41
84 FRDR387b 06123250 AUZON A MONTEUX 1 ('CO_Pesticides', 'RCS_Pesticides', 'RCS_Toxiques') 1 0 11 6 2 4 24
FRDR1251 06118000 MEYNE A ORANGE 1 ('CO_Pesticides', 'CO_Toxiques', 'RCS_Toxiques') 2 0 20 2 2 4 30

Tableau 17 : Les 10 stations qui présentent le plus grand nombre de prélèvements avec une contamination très élevée

Les stations qui présentent les plus importantes concentrations de 'stimulants' dans l'eau...

La figure 15 ci-dessous présente pour la période 2014-2016 et le support eau :

  • la classe de contamination de chacune des stations du programme de surveillance vis-à-vis des stimulants (caféine, nicotine et cotinine, métabolite de la nicotine) ;
  • la répartition des stations en fonction de leur classe de contamination et de leur finalité de suivi (RCS ou CO Toxiques).

Classes de contamination : éléments méthodologiques

Les classes de contamination calculées pour la période et le support eau sont les suivantes :

  • Très faible : ]0-0.023 µg/l]
  • Faible : ]0.023-0.1 µg/l]
  • Moyenne : ]0.1-0.21 µg/l]
  • Elevée : ]0.21-0.30 µg/l]
  • Très élevée : ]0.30-13.56 µg/l]
Out[15]:

N.B. : cliquer sur les stations pour consulter quelques informations associées (nom de la station, finalité sur la période, nombre de prélèvements, ...).

Figure 15 : Classe de contamination des stations vis-à-vis des stimulants (support eau)

La figure 15 illustre bien la contamination généralisée des cours d’eau par ces composés. Les contaminations semblent plus marquées au niveau des zones les plus urbanisées (secteur de Belfort-Montbéliard, secteur de Marseille - Aix-en-Provence - Etang de Berre,…).

Le tableau 18 ci-dessous recense, sur la période 2014-2016, les 10 stations qui ont présenté le plus grand nombre de prélèvements d'eau avec un niveau de contamination très élevé.

Out[17]:
Aucune contamination Très faible Faible Moyenne Elevée Très élevée Nombre total de prélèvements
DPT MASSEDEAU CD_STA STATION FINALITE
34 FRDR142 06189500 LEZ A LATTES 2 ('CO_Pesticides', 'CO_Toxiques', 'RCS_Toxiques') 0 0 3 1 3 8 15
42 FRDR475 06095000 GIER A ST-CHAMOND 2 ('CO_Pesticides', 'RCS_Toxiques', 'CO_Toxiques') 0 0 0 1 0 7 8
38 FRDR1141b 06142687 JONCHE A LA-MURE-D'ISERE 1 ('CO_Pesticides', 'RCS_Pesticides', 'RCS_Toxiques', 'CO_Toxiques') 0 0 0 1 0 3 4
71 FRDR11935 06038900 THALIE A ST-REMY 1 ('CO_Pesticides', 'CO_Toxiques') 0 0 0 0 5 3 8
30 FRDR11950 06195330 CRENZE A ST-LAURENT-LE-MINIER ('CO_Toxiques',) 6 0 0 0 0 2 8
05 FRDR288b 06154660 PETIT BUECH A LA-ROCHE-DES-ARNAUDS ('RCS_Pesticides', 'RCS_Toxiques') 1 0 1 0 0 2 4
13 FRDR130 06195000 ARC A AIX-EN-PROVENCE 1 ('CO_Pesticides', 'CO_Toxiques', 'RCS_Pesticides', 'RCS_Toxiques') 0 0 3 3 0 2 8
25 FRDR10823 06021500 GLAND A AUDINCOURT ('CO_Pesticides', 'CO_Toxiques', 'RCS_Pesticides', 'RCS_Toxiques') 0 0 4 2 0 2 8
01 FRDR10961 06580171 BIEF D'ANCONNANS A SAMOGNAT ('CO_Toxiques',) 2 0 1 0 0 1 4
25 FRDR11813 06471450 FESCHOTTE A FESCHES-LE-CHATEL ('CO_Toxiques',) 0 0 2 2 3 1 8

Tableau 18 : Les 10 stations qui présentent le plus grand nombre de prélèvements avec une contamination très élevée

Les contaminants émergents les plus fréquemment quantifiés...

La figure 16 ci-dessous présente les fréquences de quantification des contaminants émergents quantifiés au moins une fois dans l’eau.

Pour le bassin Rhône-Méditerranée, 10 contaminants émergents présentent des fréquences de quantification supérieures ou égales à 25% :

  • un anti-hypertenseur : iserbartan (72%, max = 1.5 µg/l) ;
  • un analgésique et son métabolite : tramadol (61%, max = 1.4 µg/l), O-Demethyltramadol (50%, max = 0.7 µg/l) ;
  • deux stimulants : caféine (59%, max = 13.3 µg/l), nicotine (34%, max = 0.49 µg/l) ;
  • un antiépileptique : carbamazepine (53%, max = 1.9 µg/l) ;
  • trois béta-bloquants : sotalol (46%, max = 1.2 µg/l), acebutolol (36%, max = 0.13 µg/l), atenolol (25%, max = 0.09 µg/l) ;
  • un anxiolytique : l’oxazepam (33%, max = 0.79 µg/l).

Pour le bassin de Corse, ce sont la nicotine (45%) et la caféine (32%) qui sont les deux paramètres les plus quantifiés.

Parmi les substances quantifiées, 9 relèvent des substances pertinentes à surveiller :

  • deux antiépileptiques : carbamazepine (53%) et son métabolite carbamazepine epoxyde (5%) ;
  • un anxiolytique : oxazepam (33%) ;
  • un régulateur lipidique : acide fenofibrique (15%) ;
  • quatre anti-inflammatoires : diclofenac (20%), ibuprofène (2%) et son métabolite 1-hydroxy-ibuprofène (12%), kétoprofène (6%) ;
  • un antibiotique : sulfamethoxazole (6%).

Figure 16 : Les contaminants émergents (EMERG) les plus fréquemment quantifiés dans l'eau