2. Les éléments de qualité

2.3 Les micropolluants

2.3.3. La contamination des bassins Rhône-Méditerranée et de Corse

La contamination des stations par l'ensemble des contaminants.

La figure 1 ci-dessous présente pour chacune des stations du programme de surveillance le nombre de paramètres distincts quantifiés au moins une fois sur la période 2014-2016 sans distinction :

  • des supports d'analyse (eau, sédiment) ;
  • de la ou des finalités de suivi des stations (RCS Toxiques, CO Toxiques, RCS Pesticides, CO Pesticides) ;
  • du statut des paramètres (réglementaire, non réglementaire).

Les classes de contamination affichées reposent sur un découpage des valeurs en cinq classes homogènes (intervalles de valeurs égaux) auxquelles vient s'ajouter une classe « Aucune quantification ».

Out[8]:

N.B. : cliquer sur les stations pour consulter quelques informations associées (nom de la station, finalité sur la période, nombre de paramètres recherchés, nombre de paramètres quantifiés au mois une fois,...).

Figure 1 : Nombre de paramètres ditincts quantifiés au moins une fois sur la période

Certains secteurs géographiques montrent des contaminations marquées. Ils concernent le bassin viticole du Val de Saône, des cours d’eau touchés par des pressions polluantes multiples (industrielle, urbaine, agricole) telles les vallées de l’Ouche (21), de la Reyssouze (01), de la Bourbre (38), du Gier (69) ou encore les tributaires de l’Etang de Berre (13).

Les stations contaminées par le plus grand nombre de contaminants.

La station du Rhône en Arles présente un grand nombre de paramètres. En effet, un suivi spécifique des micropolluants sur les phases dissoute et particulaire a été mis en place au niveau de la plate-forme scientifique Station Observatoire du Rhône en Arles (SORA) pour évaluer les flux de polluants à la mer Méditerranée.

Au-delà de la station SORA, 8 stations présentent un nombre très élevé de contaminants (cf. tableau 2). Ces stations sont toutes situées sur des masses d’eau risquant de ne pas atteindre leurs objectifs environnementaux pour des problèmes de pollution par les micropolluants. Pour chacun des sous bassins concernés (périmètre de gestion locale de l'eau), le programme de mesures 2016-2021 prévoit pour la pollution par les micropolluants des mesures qui concernent :

  • la pollution diffuse par les pesticides,
  • la pollution ponctuelle par les substances (hors pesticides).
Out[12]:
Nombre de paramètres analysés Nombre de paramètres quantifiés MPMI HAP PCB MPOR AUTRES EMERGENTS PESTICIDES
DPT MASSEDEAU CD_STA STATION FINALITE
71 FRDR11935 06038900 THALIE A ST-REMY 1 ('CO_Pesticides', 'CO_Toxiques') 1016 169 24 16 17 19 24 69
30 FRDR1901 06193700 VISTRE A ST-LAURENT-D'AIGOUZE ('CO_Pesticides', 'CO_Toxiques', 'RCS_Toxiques') 1016 163 24 18 16 16 29 60
13 FRDR2009 06131550 RHONE A ARLES 2 ('CO_Pesticides', 'CO_Toxiques', 'RCS_Pesticides', 'RCS_Toxiques') 1016 153 24 16 20 29 17 47
FRDR129 06195500 ARC A BERRE-L'ETANG ('CO_Pesticides', 'CO_Toxiques', 'RCS_Toxiques') 1017 143 24 16 19 17 28 39
21 FRDR646 06016000 OUCHE A CRIMOLOIS ('CO_Pesticides', 'CO_Toxiques') 1016 142 24 15 8 12 35 48
13 FRDR130 06195000 ARC A AIX-EN-PROVENCE 1 ('CO_Pesticides', 'CO_Toxiques', 'RCS_Pesticides', 'RCS_Toxiques') 1016 138 24 14 14 16 31 39
70 FRDR682 06416300 DURGEON A VESOUL 3 ('CO_Pesticides', 'CO_Toxiques') 1016 137 24 18 18 10 18 49
34 FRDR142 06189500 LEZ A LATTES 2 ('CO_Pesticides', 'CO_Toxiques', 'RCS_Toxiques') 1016 136 24 17 11 17 33 34
13 FRDR11804 06194000 RUISSEAU DE LUYNES A AIX-EN-PROVENCE ('CO_Pesticides', 'CO_Toxiques', 'RCS_Toxiques') 1016 136 24 16 17 12 36 31

Tableau 2 : Stations dont le nombre de paramètres quantifiés est « très élevé »

Abréviations utilisées pour les micropolluants :

MPMI : Micropolluants minéraux
HAP : Hydrocarbures Aromatiques polycycliques
PCB : Polychlorobiphényles
MPOR AUTRES : Autres micropolluants organiques
EMERGENTS : Substances émergentes (substances pharmaceutiques, hormones, ...)

3 de ces 8 stations sont situées en région Bourgogne-Franche-Comté :

  • la Thalie à St-Remy (71) dont le sous bassin versant (Corne) est soumis à de multiples pressions (domestique, industrielle et agricole). Le contrat des rivières du Chalonnais évoque l'impact important des vignobles sur les milieux aquatiques via le ruissellement et le transfert des éléments fins vers les cours d'eau. Les fortes pentes et les sols nus favorisent en effet le transport des intrants utilisés, en particulier les substances phytosanitaires. Au-delà des pressions agricoles, le territoire est également marqué par l'urbanisation et les activités industrielles.
    Sur la période 2014-2016, 84 des 169 paramètres quantifiés le sont dans plus de 50% des analyses d'eau et/ou de sédiment (24 MPMI, 15 HAP, 14 PCB, 15 substances émergentes, 11 pesticides et 5 substances organiques autres), parfois à des niveaux de concentrations élevés en comparaison des concentrations habituellement mesurées pour ces paramètres.
  • l'Ouche à Crimolois (21) dont le sous bassin versant (Ouche) est marqué à l'amont par des pressions agricoles, et à l'aval par des pressions domestique et industrielle liées à l'agglomération dijonnaise. Par rapport à la taille du bassin versant cette dernière génère une pression très importante sur le milieu.
    Sur la période 2014-2016, pour l'Ouche à Crimolois, 88 des 142 paramètres quantifiés le sont dans plus de 50% des analyses d'eau et/ou de sédiment (24 MPMI, 13 HAP, 8 PCB, 29 substances émergentes, 10 pesticides et 4 substances organiques autres) parfois à des niveaux de concentrations élevés en comparaison des concentrations habituellement mesurées pour ces paramètres.
  • le Durgeon à Vesoul (70) dont le sous bassin versant (Durgeon) est marqué par de multiples pressions (domestique, industrielle et agricole) en particulier sur la partie aval avec la présence de territoires agricoles (cultures du maïs, du blé, du tournesol et du colza) et de l'agglomération de Vesoul. Sur la partie amont du bassin versant les territoires agricoles concernent principalement l'élevage bovin. En matière d'assainissement et de pollutions industrielles, les points noirs relevés par le contrat de rivière du Durgeon concernent des réseaux de collecte qui sont pour certains vieillissants ou sous-dimensionnés, des pollutions industrielles dont les origines ne sont pas toujours clairement identifiées.
    Sur la période 2014-2016, 55 des 137 paramètres quantifiés le sont dans plus de 50% des analyses d'eau et/ou de sédiment (24 MPMI, 15 HAP, 7 PCB, 7 substances émergentes et 2 pesticides), parfois à des niveaux de concentrations élevés en comparaison des concentrations habituellement mesurées pour ces paramètres.

2 stations sont situées en région Occitanie :

  • le Vistre à St-Laurent-d'Aigouze (30) dont le bassin versant (Vistre Costière) est soumis à de multiples pressions anthropiques avec la présence de territoires agricoles dont la culture dominante est la viticulture, et de territoires urbanisés en expansion dont l'agglomération nîmoise. Le bassin accueille de nombreuses activités industrielles (industries agro-alimentaires, base aéronavale de Nîmes Garons, usine Syngenta).
    Sur la période 2014-2016, 82 des 163 paramètres quantifiés le sont dans plus de 50% des analyses d'eau et/ou de sédiment (24 MPMI, 15 HAP, 10 PCB, 21 substances émergentes, 5 pesticides et 7 substances organiques autres), parfois à des niveaux de concentrations élevés en comparaison des concentrations habituellement mesurées pour ces paramètres.
  • le Lez à Lattes 2 (34) dont le bassin versant est soumis à une forte pression anthropique avec la présence de Montpellier Méditerranée Métropole. Le bassin est marqué par une forte densité de population, un fort accroissement démographique et une population touristique significative (Site Internet du syndicat du Bassin du Lez).
    Sur la période 2014-2016, 71 des 136 paramètres quantifiés le sont dans plus de 50% des analyses d'eau et/ou de sédiment (24 MPMI, 15 HAP, 6 PCB, 19 substances émergentes, 2 pesticides et 5 substances organiques autres), parfois à des niveaux de concentrations élevés en comparaison des concentrations habituellement mesurées pour ces paramètres.

3 stations sont situées en région Provence-Alpes-Côtes d'Azur :

  • l'Arc à Aix-en-Provence et à Berre-l'Etang (13) dont le bassin versant (Arc provençal) est soumis à de multiples pressions avec la présence de territoires agricoles, et de territoires urbanisés en très forte expansion. Le bassin est marqué par une importante activité industrielle. Le bassin de l’Arc accueille en effet de nombreuses entreprises, la plupart de petite taille, dont les rejets permanents ou ponctuels sont très mal connus à l’inverse des grosses structures, Installations Classées Pour l’Environnement qui font l’objet d’une surveillance plus étroite (Syndicat Intercommunal d’Aménagement du Bassin de l’Arc, 2015).
    Sur la période 2014-2016, pour l'Arc à Aix en Provence, 73 des 138 paramètres quantifiés le sont dans plus de 50% des analyses d'eau et/ou de sédiment (23 MPMI, 9 HAP, 9 PCB, 25 substances émergentes, 3 pesticides et 4 substances organiques autres), parfois à des niveaux de concentrations élevés en comparaison des concentrations habituellement mesurées pour ces paramètres. Pour l'Arc à Berre-l'Etang, 61 des 143 paramètres quantifiés le sont dans plus de 50% des analyses d'eau et/ou de sédiment (24 MPMI, 7 HAP, 5 PCB, 17 substances émergentes, 4 pesticides et 4 substances organiques autres), parfois à des niveaux de concentrations élevés en comparaison des concentrations habituellement mesurées pour ces paramètres.

  • Le Ruisseau de Luynes à Aix-en-Provence (13), affluent de l'Arc provençal, est une masse d'eau de très petite taille dont le bassin versant (pays de Gardanne) est marqué par d'importantes pressions anthropiques avec les zones urbaine et industrielle de Gardanne. Le cours d'eau reçoit notamment les eaux usées de la station d'épuration de Gardanne (50 000 EH).
    Sur la période 2014-2016, 78 des 136 paramètres quantifiés le sont dans plus de 50% des analyses d'eau et/ou de sédiment (23 MPMI, 13 HAP, 11 PCB, 23 substances émergentes, 5 pesticides et 3 substances organiques autres), parfois à des niveaux de concentrations élevés en comparaison des concentrations habituellement mesurées pour ces paramètres.

L’état chimique, une évaluation réductrice de l’état des eaux vis-à-vis des substances toxiques…

L’état chimique permet de contrôler la présence de substances dans l’environnement pour lesquelles des mesures de réduction ou d’arrêt des émissions ont été fixées au niveau communautaire.

Le suivi des substances de l'état chimique reste très insuffisant pour estimer la présence de substances toxiques dans l’environnement. Pour exemples, parmi les stations listées dans le tableau 2, quatre d'entre elles présentent en 2016 un bon état chimique : l'Ouche à Crimolois, le Lez à Lattes 2, l'Arc à Aix-en-Provence et le Ruisseau de Luynes à Aix-en-Provence.

Les stations contaminées par le plus grand nombre de contaminants, pesticides exclus...

Les pesticides peuvent être employés en zone non agricole, l'exclusion des pesticides dans le traitement des données permet cependant de s'affranchir des pollutions d'origine agricole pour se focaliser sur les pollutions ponctuelles et mettre en avant les stations les plus impactées par ce type de pression d'un point de vue qualitatif (cf. tableau 3).

Out[13]:
MPMI HAP PCB MPOR AUTRES EMERGENTS
DPT MASSEDEAU CD_STA STATION FINALITE Nombre de paramètres quantifiés
42 FRDR475 06095000 GIER A ST-CHAMOND 2 ('CO_Pesticides', 'RCS_Toxiques', 'CO_Toxiques') 108 24 18 7 27 32
25 FRDR627 06026000 ALLAN A BART ('CO_Pesticides', 'CO_Toxiques') 108 24 18 17 26 23
13 FRDR2009 06131550 RHONE A ARLES 2 ('CO_Pesticides', 'CO_Toxiques', 'RCS_Pesticides', 'RCS_Toxiques') 106 24 16 20 29 17
FRDR11804 06194000 RUISSEAU DE LUYNES A AIX-EN-PROVENCE ('CO_Pesticides', 'CO_Toxiques', 'RCS_Toxiques') 105 24 16 17 12 36
FRDR129 06195500 ARC A BERRE-L'ETANG ('CO_Pesticides', 'CO_Toxiques', 'RCS_Toxiques') 104 24 16 19 17 28
30 FRDR1901 06193700 VISTRE A ST-LAURENT-D'AIGOUZE ('CO_Pesticides', 'CO_Toxiques', 'RCS_Toxiques') 103 24 18 16 16 29
13 FRDR126b 06196950 CADIERE A MARIGNANE 1 ('CO_Pesticides', 'CO_Toxiques', 'RCS_Toxiques') 103 24 15 21 19 24
34 FRDR142 06189500 LEZ A LATTES 2 ('CO_Pesticides', 'CO_Toxiques', 'RCS_Toxiques') 102 24 17 11 17 33
13 FRDR121b 06198100 HUVEAUNE A MARSEILLE 2 ('CO_Toxiques', 'RCS_Toxiques') 101 24 17 19 19 22
71 FRDR11935 06038900 THALIE A ST-REMY 1 ('CO_Pesticides', 'CO_Toxiques') 100 24 16 17 19 24

Tableau 3 : Stations dont le nombre de paramètres quantifiés est « très élevé » pesticides exclus

4 « nouvelles » stations se démarquent :

  • le Gier à St-Chamond 2 (42), en aval de la commune de Saint-Etienne, impacté par la forte urbanisation ;
  • l'Allan à Bart (25) dont le bassin versant (Allaine-Allan) est marqué par une importante activité industrielle (mécanique, automobile, fonderie, chimie, traitement de surface) ;
  • la Cadière à Marignane (13) marquée à l'aval par une forte urbanisation (communes de Marignane et de Vitrolles) et industrialisation ;
  • l'Huveaune à Marseille (13) impactée par les rejets urbains et industriels.